27/11/2012

Pourquoi placer le seul secteur HORECA dans le collimateur des contrôles ?

 

 

Le secteur HORECA dans le collimateur ? Injuste : on rencontre plein de fraudeurs dans tous les autres secteurs, dont celui du bâtiment, de la construction, tous les petits boulots au noir chez les privés, etc.

 

L’article  que voici, publié ce 27/11/12 dans la LB est plein de nuances et propose une analyse réaliste :

 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/780107/l-ucm-...

 

C’est à juste titre que l’UCM demande des mesures et des contrôles qui ne ciblent pas uniquement l’HORECA, mais aussi tous les autres domaines des services.

 

Et notamment, de contrôler tous ces travailleurs qui prestent au noir, soit après leurs heures de travail officiel, soit tous ces demandeurs d’emploi, très souvent des chômeurs généralement de très longue durée, qui se complaisent dans leur situation d’assistés tout en travaillant au noir. Nous en connaissons tous, près de chez nous … qui partent tôt matin et rentrent tard le soir, leurs outils et leurs matériels à peine dissimulés dans leur voiture ou leur utilitaire pour aller, le plus souvent , prester dans la construction et/ou la rénovation d’habitations.

Nous en connaissons tous aussi des ces enseignants qui font des cours privés à domicile, de ces « psychothérapeutes » autoproclamés, sans titre officiel, qui « accompagnent » des individus en détresse…, etc., etc.

Si les deux parties – le travailleur et le commanditaire de la prestation de service - y gagnent … « égoïstement » … c’est l’ensemble de la société et donc tous leurs concitoyens qui y perdent : en éludant les taxes, impôts divers et charges sociales multiples… le réseau du travail au noir fait que les recettes demandées par l’Etat et ses entités viendront être prises plus fortement  sur celles et ceux qui ont le courage et l’honnêteté de prester leurs heures de travail au vu et au su de tout le monde.

 

Donc, personnellement, je comprends cette demande de l’UCM qui demande de renforcer les contrôles et d’exercer les amendes à payer dans tous les secteurs, et pas seulement celui de l’HORECA.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Les commentaires sont fermés.